Détail Entité

Époque mérovingienne

Musée Archéologique

Des Huns au royaume d’Austrasie.

Dès le milieu du 4e siècle après J.-C., avec les premiers craquements de la frontière romaine, commence une infiltration progressive de populations germaniques. Les Alamans franchissent le Rhin pour s'établir en Alsace. Après l'invasion des Huns en 451 et la disparition de l'autorité romaine, Alamans et Francs vont étendre rapidement leur domination sur tout le pays.

La région est intégrée au royaume d'Austrasie en 532, puis devient duché administré par de hauts fonctionnaires d'origine franque en 635. Trois communautés (descendants des Gallo-romains, Alamans, Francs) se partagent le territoire et semblent coexister, chacune vivant sous sa juridiction propre.

Si les fouilles archéologiques révèlent la continuité et la densité de l'occupation de la plaine, l'habitat du haut Moyen Âge reste toutefois encore mal connu. La quasi-totalité des sites repérés sont des nécropoles, aux rangées de tombes régulières. Elles se caractérisent par la présence de tombes en dalles de pierre voisinant avec des inhumations en pleine terre, en cercueil de bois ou en vastes chambres funéraires en bois. Malgré les interdictions répétées de l'Église, le mobilier funéraire reste riche et abondant jusqu'au 8e siècle : céramiques, verreries, armes, bijoux, objets de la vie quotidienne accompagnent le défunt dans son voyage vers l'au-delà.

Pour en savoir plus sur l’époque mérovingienne en Alsace, lire aussi À l’aube du Moyen Âge : l’Alsace mérovingienne dans les Ressources complémentaires de la rubrique Collections.

Œuvres de la collection