Détail Entité

Marcelle Cahn

MAMCS

Strasbourg, 1895 – Neuilly-sur-Seine, 1981

Originaire de Strasbourg, Marcelle Cahn part, au début des années 1910, étudier le dessin à Berlin, auprès de Lovis Corinth. Après la Première Guerre mondiale, elle s’installe à Paris et suit les cours de Fernand Léger à l’Académie moderne.

Influencée par les recherches plastiques de son professeur mais également par les tableaux puristes d’Amédée Ozenfant, Marcelle Cahn élabore une œuvre d’un cubisme épuré et suave qui l’entraîne vers les rives de l’abstraction. Invitée par Michel Seuphor, elle participe en 1930 à l’exposition du groupe Cercle et Carré, avec Piet Mondrian, Hans Arp, Torrès-Garcia, Kandinsky, et s’engage résolument dans un travail non figuratif et géométrique où se multiplient les techniques (huiles, aquarelles, pastels, gouaches, dessins, collages, sérigraphies, sculptures…). Marcelle Cahn construit une œuvre où la rigueur géométrique des compositions n’exclut pas la sensibilité et semble avoir fait de cette alliance une exigence au cœur de son travail.

Le MAMCS conserve 336 œuvres de Marcelle Cahn, grande représentante des avants-gardes et de l’abstraction au féminin.

Site des Amis de Marcelle Cahn

Œuvres de la collection