Détail Entité

Orfèvrerie

Musée de l'Œuvre Notre-Dame

Les objets précieux conservés dans les salles d’orfèvrerie sont d’exceptionnels témoins d’un art particulièrement important dans la région de Strasbourg.

Strasbourg semble avoir accueilli des orfèvres dès le XIIe ou le XIIIe siècle, mais la première trace d’une organisation professionnelle n’apparaît qu’au début du XIVe siècle. En 1362, les orfèvres furent intégrés à une corporation, appelée "tribu de l’Échasse", qui admettait jusqu’alors les peintres, les verriers et plusieurs autres corps de métier. Les orfèvres étaient aussi à l’origine de gravures qui servaient de calques : tout artiste ou artisan du XVe siècle se trouvait entouré de modèles connus ou nouveaux à copier.

L’orfèvrerie profane du Moyen Âge a en grande partie disparu dans les fontes successives qui correspondent à des périodes d’appauvrissement public. La Réforme et la Révolution ont par ailleurs causé la disparition de la majeure partie des pièces sacrées. La collection du Musée de l’Œuvre Notre-Dame est donc un témoignage rare de la diversité de l’orfèvrerie de la région.

Œuvres de la collection

Musée de l'Œuvre Notre-Dame
Musée de l'Œuvre Notre-Dame