Détail Entité

Les Écoles du Nord

Musée des Beaux-Arts

De Memling à Rubens…

Cette collection fut constituée, pour sa plus grande part, par Wilhelm Bode qui organisa une campagne d’acquisitions autour de 1890, achetant aussi bien à Londres qu’à Berlin, ou encore à Paris et à Rome. Spécialiste des écoles hollandaise et flamande, il sut dénicher dans le maquis du marché de l’art européen de quoi composer un ensemble cohérent et séduisant, reflétant le goût de son époque. L’école de Ruisdael, ainsi, est particulièrement bien représentée à Strasbourg.

Haug ajouta quelques notes audacieuses au bouquet de très haute qualité mais très "sage" de Bode : il en fallait, du courage, pour faire acheter les Hommes se baignant de Sweerts ou le si atypique Socrate, ses deux épouses et Alcibiade !

Haug s’attacha aussi à constituer un ensemble unique de natures mortes européennes, genre dans lequel les artistes du Nord brillèrent tout particulièrement.

En 2004 sont entrés grâce à la donation M. et Mme Roger Eisenbeth plusieurs tableaux nordiques dont une splendide Vanité de Gysbrechts.

La collection frappe par sa qualité et la plupart des écoles régionales y sont représentées. Tous les genres y sont abordés : peintures d’histoire, paysages, scènes de genre, portraits, natures mortes.

Un catalogue paru en 2009 permet d’appréhender les quelques 210 peintures nordiques du musée. Grâce au legs de Mlle Oppenheimer (2009) cet ensemble a encore été étoffé.

Œuvres de la collection