Détail Entité

Peinture d’Histoire(s)

Musée des Beaux-Arts

Par peinture d’Histoire on entend les tableaux montrant des épisodes de la vie des personnes sacrées, des dieux de la mythologie et des grands hommes. Les scènes de la Bible, de la Fable antique et de l’histoire de l’Antiquité à nos jours sont couvertes par ce vocable.

Pour représenter ces scènes passées –à l’exception des événements contemporains dont il pouvait avoir été témoin- l’artiste devait faire un effort de documentation. Il devait suivre les conventions et parfois s’en démarquer un peu, tout en restant dans les limites de la décence ou du plausible.

Pour la peinture religieuse le contrôle était suffisamment strict. Il fallait surtout savoir "composer", c’est-à-dire lier les figures entre elles de façon que l’action soit bien compréhensible. Le moment fort devait être mis en scène de façon assez dramatique ou, au contraire, dans une peinture de dévotion permettre la prière sereine. Un grand soin était porté aux costumes et aux expressions des protagonistes. Il fallait répondre aux attentes des mécènes ou des clients.

De telles œuvres, souvent de grands formats et généralement destinées à un endroit précis, pouvaient nécessiter un long travail d’élaboration avec des étapes préalables (dessins, esquisses).

Il convient de ne jamais oublier qu’aucune œuvre ne fut peinte pour ce musée mais qu’elles devaient être vues dans une église, dans un palais, chez un amateur, pour le marché de l’art, voire pour le seul travail de l’artiste, avec un contexte d’origine (éclairage, éloignement du spectateur) fort variable.

À ces peintures d’Histoire on peut rajouter l’allégorie qui est la figuration humaine d’une abstraction intellectuelle. Par exemple, Crespi peignit l’allégorie de l’Ingegno qui incarne l’esprit d’invention. Le personnage figuré est un jeune homme coiffé d’un casque orné d’un aigle, portant des ailes et tenant un arc et ces attributs et symboles renvoient à cette idée qui fut ainsi codifiée. C’était le type d’œuvres le plus prisé par les théoriciens de l’art car il témoignait de la culture des artistes et de leur capacité à rendre vivante un concept, voire à ajouter des subtilités grâce à leur invention.

Œuvres de la collection

Musée des Beaux-Arts
Musée des Beaux-Arts
Musée des Beaux-Arts
Musée des Beaux-Arts