Détail Entité

Espagne

Musée des Beaux-Arts

Peinture espagnole : Le Greco, Ribera, Goya...

En schématisant un peu, les musées français sont pauvres en peinture espagnole. Ce n’est qu’à partir du milieu du XIXe siècle que l’école espagnole fut regardée avec intérêt par les collectionneurs et les artistes avant d’être étudiées par les historiens de l’art.

Par chance le Musée des Beaux-Arts de Strasbourg peut présenter un ensemble, restreint en nombre mais élevé en qualité, de peintures hispaniques.

Sont exposés un tableau par un primitif espagnol puis des chefs-d’œuvre du Greco (natif de Grèce mais formé en Italie et établi à Tolède), de Ribera (établi à Naples qui était alors un vice-royaume possession du roi d’Espagne) et de Goya.

Deux saintes martyres peintes par Zurbarán, avec l’aide de son atelier, proviennent de la galerie espagnole de Louis-Philippe Ier. Elles appartenaient à cet ensemble, malheureusement dispersé en vente publique après la chute du roi des Français, qui fit tant pour la fortune critique de la peinture espagnole en France.

Œuvres de la collection

Musée des Beaux-Arts