Détail Entité

Impressionnisme et post-impressionnisme

MAMCS

À la fin du XIXe siècle, l’impressionnisme s'oppose au courant idéaliste de la peinture académique.

Cherchant à donner une image plus proche de la nature, les impressionnistes s'attachent à restituer fidèlement leur impression individuelle face à un sujet baignant dans une atmosphère lumineuse et colorée, en constante transformation. Ils peignent spontanément, en plein air, paysages et scènes de loisirs, au moyen de touches vives et fragmentées. Le tableau se transforme sous leur pinceau en un véritable foisonnement de couleurs pures où chaque touche rend compte de l'objet à décrire tout en affirmant sa propre matérialité. Abandonnant le modelé et la précision académiques, le tableau impressionniste devient une pure surface picturale, une nouvelle réalité que les post-impressionnistes comme Paul Signac et Paul Gauguin tenteront de systématiser.

À travers des œuvres de Claude Monet, Auguste Renoir, Alfred Sisley et l’Allemand Max Liebermann, les collections du musée montrent toute la richesse et la vivacité de la palette impressionniste.

Œuvres de la collection