Détail Entité

Albums de dessins

Cabinet des Estampes et des Dessins

On trouve au Cabinet des Estampes de nombreux albums de dessins, entre le XVIe et le XIXe siècle. Ils constituent à la fois des études préparatoires autant que des objets personnels.

Il faut pour commencer évoquer le manuscrit de l’architecte de la Ville Daniel Specklin (1536-1589). Architectura von Vestungen est une formidable source documentaire sur les techniques de fortification à la fin de la Renaissance. Daté de 1583, il prépare l’édition de cet ouvrage en 1589 qui préfigure les réalisations de Vauban.

Dans un tout autre domaine, l’album dit Reiber est l’un des recueils de dessins les plus importants conservés de l’artiste Johann Wilhelm Baur (1607-1640). Désigné par le nom de son dernier propriétaire, le marchand d’art Ferdinand Reiber, cet album comprend soixante-et-un dessins réalisés au cours des années de voyage en Italie de l’artiste (1627-1637).

Plus proche de nous, on peut citer le manuscrit des Métamorphoses d’Ovide avec un album inédit du dessinateur et graveur Benjamin Zix (1772-1811), réalisé vers 1800-1803. Ces soixante-sept planches de dessins à la plume témoignent du goût pour l’Antique de l’artiste.

Les albums de dessins de Théophile Schuler, pour les ouvrages Der Pfingstmontag, (1849-1851), ainsi que les Schlitteurs et bûcherons des Vosges, (1853), témoignent du travail de cet "illustrateur par excellence de la vie alsacienne", tellement productif au milieu du XIXe siècle.

Pour finir, on peut mentionner le fonds des albums de Jean-Nicolas Karth (1795-1878) qui au cours de ses voyages en Alsace et en Suisse a réalisé plusieurs centaines de dessins et d’aquarelles. Réalisées sur le motif, privilégiant les paysages, ses vues de bourgs et de châteaux en ruine ne laissent qu’une place anecdotique aux personnages et aux animaux.

Œuvres de la collection