Détail Entité

Collections orientales

Cabinet des Estampes et des Dessins

Les premières œuvres japonaises à entrer dans les collections strasbourgeoises furent acquises par le Kunstgewerbemuseum, préfiguration du musée des Arts décoratifs. À partir de 1891, deux cent cinquante katagamis, variété de pochoirs japonais en papier utilisés pour les impressions sur tissu, sont acquis auprès de Wilhelm von Bode, l’emblématique directeur des Musées de Berlin, ou de l’archéologue Robert Forrer. Très utiles aux étudiants et aux artisans, ces œuvres ont alimenté la fascination pour le Japon, ou « japonisme », en Alsace.

Après la Première Guerre mondiale, l'importante donation Florine Langweil permit de compléter cet ensemble avec des estampes japonaises représentatives des différents ateliers japonais, parmi lesquelles des œuvres de Hiroshige, de Hokusai ou du mystérieux Sharaku.

Œuvres de la collection

Cabinet des Estampes et des Dessins
Cabinet des Estampes et des Dessins
Cabinet des Estampes et des Dessins
Cabinet des Estampes et des Dessins