Entête de page

Architecture du MAMCS

Conçu par l’architecte Adrien Fainsilber, qui avait déjà réalisé, entre autres, la Cité des Sciences et de l’Industrie), le bâtiment du Musée d’Art moderne et contemporain s’élève au bord de l’Ill.

Le MAMCS s’étend sur une surface de près de 13 000 m2, dont 4 700 m2 sont réservés à la présentation des œuvres (collections permanentes et expositions). Le rez-de-chaussée est dévolu aux collections modernes et aux expositions tandis que le premier étage est consacré à l’art contemporain.

L’édifice accueille en son centre une vaste nef (109 mètres de long, 25 mètres sous plafond) qui distribue les différents espaces. Véritable colonne vertébrale du musée, cette "rue intérieure" permet un parcours ouvert et lisible. Geste architectural fort, cet axe se déroule sous une large verrière qui dessine la façade du MAMCS en bord de l’Ill. Une grande baie vitrée ouvrant sur la salle consacrée à Hans Jean Arp est visible depuis l’extérieur. Le bâtiment inclut, outre le MAMCS, la Bibliothèque des Musées et l’Auditorium des musées ainsi qu’une librairie-boutique et un restaurant.

Construction ambitieuse, le MAMCS vient également jouer une rôle-clé en termes de réaménagement urbain dans un projet qui visait à repenser les jonctions vers le centre historique. En investissant un terrain qui fut autrefois celui des abattoirs, à proximité de la gare, délimité par des logements et par la Commanderie Saint-Jean (actuelle École Nationale d’Administration), la ville venait ainsi créer un nouveau centre dynamique.

Agrégateur de contenus