Détail Entité

Trousse du naufragé

Hans Jean Arp (Strasbourg, 1886 - Bâle, 1966)
1920-1921

Assemblage de six morceaux de bois montés sur une planche de bois
19 x 32 x 4 cm

Provenance : Don de M. et Mme Christophe Tzara en 1989
MAMCS

Issue des expériences du cubisme et du Dada à Zurich, la pratique du collage est restée une composante importante des avant-gardes artistiques de l’entre-deux-guerres. Avec Kurt Schwitters, Hans-Jean Arp a été l’un des premiers à réaliser des œuvres à partir d’assemblage d’objets hétéroclites le plus souvent considérés comme sans valeur.

La Trousse du naufragé, est l’une des très rares sculptures qu’il a réalisées en bois flotté, certainement sous l’influence de Schwitters. Les éléments épars ici rassemblés, sans doute à l’occasion d’un séjour sur l’île de Sylt en 1920, évoquent, à travers leurs formes érodées, les mouvements de l’eau qui les ont produites et rejetées. Avec l’assemblage, elles reprennent corps et réintègrent le processus de l’artefact. Cette œuvre a appartenu à Tristan Tzara et figurait à la célèbre "Exposition surréaliste d’objets" à la Galerie Charles Ratton en 1936.

Pour en savoir plus sur l’artiste et son œuvre, rendez-vous sur le site de la Fondation Arp (nouvelle fenêtre).