Détail Entité

Le Rouge à lèvre n°2 "Dimanche"

František Kupka (Opocno, 1871 – Puteaux, 1957)
1908

Huile sur toile

73 x 54 cm

MAMCS

Dans sa période Fauve très colorée, František Kupka s’intéresse aux Gigolettes, ces femmes légères qu’il croise le soir dans les rues parisiennes. Parmi cette série de portraits, il réalise quatre œuvres représentant une femme se fardant de rouge à lèvre. L’œuvre conservée au MAMCS est d’une composition audacieuse. Le profil tendu vers le miroir renvoie par son cadrage serré et par son premier plan grossi, à l’art des estampes japonaises mais la forte expressivité du sujet rapproche cette fille des modèles de Toulouse-Lautrec. Le rouge à lèvre posé imite ainsi le geste du peintre où la note colorée vient parfaire le tableau comme elle parachève le maquillage de la jeune fille. Le modèle disparaît ainsi derrière la peinture affirmant sa facture, sa toile ou encore ses pinceaux, annonçant l’œuvre abstraite de Kupka.

Provenance

Musée national d'art moderne / Centre de création industrielle
Dépôt au Musée d'art moderne et contemporain de la Ville de Strasbourg en 1998