Agrégateur de contenus

angle-left JOANA VASCONCELOS. I WANT TO BREAK FREE

JOANA VASCONCELOS. I WANT TO BREAK FREE

Sortie du catalogue en librairie le 25 octobre

Pour ses 20 ans, le musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg donne carte blanche à Joana Vasconcelos pour occuper les quelques 600 m² de sa salle d’exposition. L’artiste portugaise s’empare de cet espace pour y aménager un curieux appartement, avec moquette, couloirs et mobilier insolite.

Dans cet étrange intérieur, les objets du quotidien sont transformés en sculptures et en installations tantôt modestes, tantôt monumentales, mais toujours surprenantes.

À l’image du clip de la chanson de Queen qui donne son nom à l’exposition, Vasconcelos convoque l’espace privé de la vie domestique et le transfigure pour en faire un lieu de liberté et d’émancipation. Première artiste-femme (et plus jeune artiste) à avoir exposé à Versailles en 2012, elle questionne également la place des femmes dans notre société, dans une œuvre alliant féminisme et féminité. Avec une grande sophistication et non sans ironie, Vasconcelos présente des œuvres à la fois décoratives et conceptuelles, parfois très glamour, parfois plus politiques. La culture portugaise est omniprésente, qu’elle soit musicale comme le fado, ou plastique, avec une grande place faite au textile. L’artiste se place véritablement au carrefour de diverses influences, du baroque au pop-rock en passant par le folklore et le surréalisme.

L’ouvrage permettra d’explorer ces diverses influences à travers un entretien avec l’artiste et un essai critique de l’historienne d’art Julie Crenn, spécialiste du textile dans l’art contemporain. L’ensemble sera richement illustré de photographies des œuvres et de leurs nombreux détails, ainsi que de la spectaculaire Valkyrie installée dans la nef du musée.

En librairie jeudi 25 octobre.