Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Collections scientifiques
Musées >> Musée Zoologique >> Collections >> Collections scientifiques

Les collections de Musée Zoologique de Strasbourg ont été accumulées à compter du milieu du 18° siècle lorsque Jean Hermann (1738-1800), éminent scientifique strasbourgeois, se constitue un Cabinet d'Histoire Naturelle. Peu après sa mort ses collections ont été rachetées par la Ville de Strasbourg et n'ont cessé de s'enrichir par la suite, en particulier au cours du 19° siècle. Ces collections ont cependant été éclatées plus tardivement puisque les pièces minéralogiques et paléontologiques sont redirigées vers l'Institut de Géologie, et l'herbier vers l'Institut de Botanique de l'Université au cours du 19° siècle.

Les spécimens de zoologie constituent le fonds de collection de ce qui deviendra le Musée Zoologique de Strasbourg, et trouvent place dans son bâtiment actuel en 1893 lorsque l'Alsace vit à l'heure allemande. Ces collections ont la particularité unique de présenter à la fois des caractères de collections «à la française», et d'avoir, pendant 48 ans, été gérées et complétées par une administration germanique. Cette double origine leur confère une originalité unique et intéressante. Parmi les noms à retenir dans les personnalités scientifiques qui ont dirigé l'établissement, citons George-Louis Duvernoy (1777-1855), ami et élève de Georges Cuvier, Wilhelm-Philipp Schimper (1808-1880), travailleur infatigable qui apporta une dimension scientifique accrue au musée, et Ludwig Döderlein (1855-1936) qui s'attacha méthodiquement à combler les manques dans les collections, notamment par des achats massifs à des comptoirs d'histoire naturelle, et réorganisa significativement l'ensemble des collections.

Contacts responsables des collections :
Marie-Dominique Wandhammer, conservatrice
Marie Meister, Directeur de Recherche CNRS

Il est prévu que les bases de données des différents groupes en cours d'inventaire soient bientôt accessibles via Internet sur le site du GBIF - France.
Toute remarque ou information concernant nos collections ou notre site internet sont les bienvenues.