Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Oiseaux
Musées >> Musée Zoologique >> Collections >> Collections scientifiques >> Collections >> Oiseaux

La collection d’oiseaux du Musée Zoologique de Strasbourg constitue l’une des collections phares du musée puisqu’elle regroupe près de 18.000 spécimens, majoritairement des animaux naturalisés, mais aussi des peaux, des pièces ostéologiques, des œufs et des nids. Une particularité de cette collection, comme pour l’ensemble du musée, est qu’elle a été assemblée à la fois par des administrations françaises et allemandes avec chacune leurs spécificités particulières. Nous avons établi en 2013 un catalogue qui liste la majorité de ces spécimens, en excluant cependant les nids qui ne sont pas très bien documentés. La collection couvre toutes les familles existantes et provient d’origines géographiques très diverses, la majorité des spécimens ont été collectés au 19° siècle. Elle comporte quelques espèces éteintes ou en voie de disparition, mais pas de types.

                De nombreux collecteurs ont contribué à nos collections, parmi lesquels figurent d’éminents ornithologues, des naturalistes locaux mais aussi des comptoirs d’histoire naturelle comme il en existait beaucoup au 19° siècle. Les principaux comptoirs qui ont contribué à notre collection d’oiseaux sont celui de Gustav Schneider à Bâle et le Museum Godeffroy à Hambourg (avec notamment les collections d’Amérique centrale d’Adolf Nehrkorn et d’Alfred Hettner). Parmi tous les collecteurs, le plus célèbre est sans conteste l’ornithologue Anglais John Gould qui se spécialisa dans les oiseaux australiens. Le musée de Strasbourg lui acheta son ouvrage «Birds of Australia» et en 1847, Gould lui offrit comme «prime pour son ouvrage» 84 oiseaux en provenance d'Australie, mais aussi de Chine, de Nouvelle-Zélande, de Tahiti et de Corée. Citons encore Nicolas Saucerotte, ancien chirurgien-dentiste du Tsar de Russie, puis conservateur- adjoint au musée, qui collectionna (entre autres) 275 spécimens de colibris qui en 1862, après son décès, furent acquis par le musée. L’ornithologue Alfred Brehm qui avait hérité de l’immense collection d’oiseaux européens constituée par son père, Jules Verreaux, Adolphe Boucard et bien d’autres ont enrichi nos collections. Certaines régions sont mieux représentées que d’autres, simplement parce que des voyageurs ou des explorateurs connectés d’une façon ou d’une autre au Musée de Strasbourg y ont séjourné. Ainsi de nombreux spécimens proviennent du Nord-Est Africain où Georg Wilhelm Schimper, naturaliste allemand alors cousin du conservateur du musée,  a passé une bonne partie de sa vie au 19° siècle. Des oiseaux furent envoyés en 1847 de Java par le commerçant Hellerman qui séjournait alors à Batavia. En 1874 Wilhelm von Hinüber offre au musée son importante collection d’oiseaux allemands, en compensation des dommages de guerre subis par la ville de Strasbourg en 1870. De nombreux spécimens proviennent des anciennes colonies allemandes en Afrique telles que le Cameroun, l’Afrique allemande du Sud-Ouest ou l’Afrique orientale allemande. Des oiseaux de Madagascar ont été cédés par le Musée d’Histoire Naturelle de la Réunion. Quant aux collections d’œufs, elles proviennent  essentiellement d’Alsace ou des pays d’Europe de l’ouest. A titre d’exemple, le garde-forestier Albert Wehrung  a passé toute sa carrière au 20° siècle, à collecter près de 1500 lots d’œufs d’espèces européennes, qui sont extrêmement bien documentés. Sa collection fut acquise en 1951 par le musée.

 

 Télécharger le catalogue de la collection d'oiseaux

Squelette de Spilornis cheela
Squelette de Spilornis cheela
Eudyptula minor
Eudyptula minor
Trichoglossus haematodus
Trichoglossus haematodus