Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Histoire
Musées >> Musée des Arts décoratifs >> Histoire

Fondé en 1887 afin de stimuler la création artisanale et industrielle en Alsace, le Kunstgewerbe Museum fut installé dans les bâtiments de l’Ancienne Boucherie. Il s’agissait d’ un nouveau type d’établissement consacré aux Arts décoratifs, dont l’ouverture coïncidait avec celles d’autres musées conçus selon le même modèle en Europe, à Paris, Londres et Berlin notamment. Après la première guerre mondiale, dans le contexte de la restauration des appartements du palais Rohan en vue de leur ouverture au public, le musée des Arts décoratif fut transféré dans l’aile des écuries du palais. Ses collections, principalement consacrées au XVIIIe siècle strasbourgeois, venaient compléter la visite des appartements royaux et cardinalices.

Le palais Rohan de Strasbourg, construit entre 1732 et 1742 d’après les plans de Robert de Cotte, Premier architecte du Roi, pour le cardinal Armand-Gaston de Rohan-Soubise, prince-évêque de Strasbourg fut conçu sur le modèle des grands hôtels parisiens. Ce palais épiscopal est l’une des plus belles réalisations architecturales du XVIIIe siècle français tant par l’élévation noble et classique de ses façades que par ses somptueux décors intérieurs. Construite, décorée et meublée en l’espace de dix années, la demeure se distingue par son exceptionnelle unité.

Au lendemain de la Révolution, le palais devint résidence impériale et royale pour entrer, après 1870, dans une ère nouvelle, celle des musées.

Il abrite depuis le musée archéologique (sous-sol), le musée des Arts décoratifs (rez-de-chaussée) et le musée des Beaux-Arts (premier étage).

Pour en savoir plus…