Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Conférences/Lectures
Auditorium >> Conférences/Lectures
mardi 31 mai 2016 à 9h30

Les pôles d'étude et de conservation « Des sites uniques au service des collections »
[Conférence]

Journée d'étude - mardi 31 mai à l'auditorium des musées

Les Musées de la Ville de Strasbourg sont engagés dans la programmation de Réserves mutualisées qui se définissent comme « Pôle d’étude et de conservation ».

Cette terminologie exprime l’idée que ces nouveaux équipements sont pensés comme des lieux vivants qui doivent répondre aux nécessités de la gestion des collections et de leur diffusion et qu’ils doivent, par ailleurs, être ouverts et tisser un lien avec l’université et les chercheurs.

Ce colloque qui s’inscrit dans le cadre de l'accord France-Canada pour la coopération et l’échange entre les musées se propose d’approfondir ces thématiques en étudiant les enjeux de développement et de gestion de ces nouveaux équipements patrimoniaux.

 

Entrée libre sur réservation (dans la limite des places disponibles) à l’adresse suivante : michele.buckel@strasbourg.eu

 

 

 

Partenaires:

logo

 

mercredi 8 juin 2016 à 19h

La métaphore macabre dans la caricature pendant la Grande Guerre par Guillaume Doizy
[Conférence]

Illustration de La métaphore macabre dans la caricature pendant la Grande Guerre par Guillaume Doizy
ATTENTION, LA CONFERENCE DE GUILLAUME DOIZY INITIALEMENT PREVUE LE 1er JUIN EST REPORTEE AU 8 JUIN 2016.

« Dernière danse. L’imaginaire macabre dans les arts graphique3

L’omniprésence du macabre dans la caricature politique accompagne les crises intenses qui ébranlent la société. Doit-on y voir le reflet de notre rapport ambigu à la mort, la difficulté de définir sa place dans nos imaginaires et donc d’évoquer le morbide autrement que par le biais de la métaphore ? Cette conférence explore les mécanismes symboliques et sociaux d’un motif inquiétant qui a connu son acmé pendant la Grande Guerre.


Entrée libre dans la limite des places disponibles

Crédit : Paul Iribe, La Danse macabre, illustration pour La Baïonnette, N° 41, 13 avril 1916
mercredi 15 juin 2016 à 19h

Le macabre dans la leçon d’anatomie : des traités d’anatomie aux expositions de Gunther von Hagens par David Le Breton
[Conférence]

« Dernière danse. L’imaginaire macabre dans les arts graphiques »

L’anatomiste ne décalque pas sur les planches une transcription pure de l’intérieur du corps humain. Sa subjectivité s’interpose entre le cadavre déchiré et la curiosité du lecteur du traité qu’il rédige. Il opère par l’image une transposition symbolique où le souci d’exactitude se mêle au jeu confus du désir, de la culpabilité et de la mort.
David Le Breton est professeur de sociologie à l’université de Strasbourg. Auteur notamment de La chair à vif. De la leçon d’anatomie aux greffes d’organes (Métailié) et  Anthropologie du corps et modernité (PUF, Quadrige).

Entrée libre dans la limite des places disponibles
mercredi 29 juin 2016 à 19h

Morbide automne – les danses macabres dans l’Alsace de la fin du Moyen-Age par Julien Louis
[Conférence]

Illustration de Morbide automne – les danses macabres dans l’Alsace de la fin du Moyen-Age par Julien Louis
« Dernière danse. L’imaginaire macabre dans les arts graphiques »

L'Alsace, comme presque toute l'Europe, a été touchée par une "mode morbide" qui marque l'iconographie à la fin du Moyen Age. Les danses macabres en sont une bonne illustration : pourquoi et comment un tel thème a-t-il pu se développer ?
Julien Louis est historien de l’art

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Crédit : Reproduction d'un dessin de l'ancienne danse macable dans l'Eglise-Neuve de Strasbourg, 1888, Strasbourg, BNU.