Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Cinéma/Vidéo
Auditorium >> Cinéma/Vidéo
mardi 11 octobre 2016 à 19h

« Sergueï Chtchoukine, la passion d’un collectionneur » de Tania Rakhmanova, 2015, 54’
[Cinéma]

Illustration de « Sergueï Chtchoukine, la passion d’un collectionneur » de Tania Rakhmanova, 2015, 54’

Avant-première ARTE, en présence de la réalisatrice

Le musée de l’Ermitage de Saint-Petersbourg possède l’une des plus riches collections d’impressionnistes français au monde. A la source : la passion de Sergueï Chtchoukine. À travers cette collection traversée par les soubresauts de l’Histoire, le documentaire s’interroge sur la figure du collectionneur.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

mercredi 12 octobre 2016 à 19h

« Svetlana Alpers, distance et étrangeté » de Pascale Bouhénic et Marianne Alphant, 2015, 48’
[Cinéma]

Cycle "Un Oeil, une histoire"

Svetlana Alpers renouvelle la voie de la peinture hollandaise du XVIIe siècle : l'art italien est l'expression d'une culture d’ordre allégorique et philosophique alors que le modèle nordique relève au contraire d'une culture visuelle. Tout au long du film, Svetlana Alpers dépose sur sa table des reproductions qui évoquent le « faire » des artistes plutôt que l’interprétation symbolique de leurs œuvres.

Rencontre après la projection avec Svetlana Alpers, Marianne Alphant et Régis Durand, critique d'art.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

mardi 18 octobre 2016 à 19h

« Impression - Yona Friedman » de Mathieu Vadepied, 2009, 42’
[Cinéma]

Illustration de « Impression - Yona Friedman » de Mathieu Vadepied, 2009, 42’

L'architecte Yona Friedman (né en 1923) laisse le réalisateur fureter dans son appartement parisien, s'attarder sur les livres et objets qui s'accumulent. On le voit vivre, dessiner, réfléchir. Il s'exprime sur le rôle de l'architecture et ses choix personnels.

En partenariat avec Vidéo Les Beaux Jours
Dans le cadre des Journées de l'Architecture
Entrée libre dans la limite des places disponibles
mardi 8 novembre 2016 à 19h

« Fragonard, les gammes de l’amour » de Jean-Paul Fargier, 2015, 52’
[Cinéma]

Illustration de « Fragonard, les gammes de l’amour » de Jean-Paul Fargier, 2015, 52’

Cycle "Filmer les arts"

Epris de l’amour, Fragonard (1732-1806) a excellé dans sa représentation, avec une précision libidinale dans les mouvements, la nature, le froncement des linges. Un triangle de peau entre bas et jupon, un bandeau rose autour de la cuisse, un escarpin qui voltige, mettent le plaisir en scène.

En partenariat avec Vidéo les Beaux Jours
Entrée libre dans la limite des places disponibles
mardi 15 novembre 2016 à 19h

« Dina Vierny, une vie pour l’art » une vie pour l’art" d’Alain Jaubert, 2006, 52’
[Cinéma]

Dina Vierny est née en Russie en 1919. Elle émigre très jeune à Paris où elle va vouloir donner au sculpteur Aristide Maillol, dont elle fut le modèle, la place qu’il mérite. Devenue galeriste après la guerre, elle a pu, enfin, créer en 1995 une fondation consacrée au Maître.

En présence du réalisateur
En partenariat avec Vidéo Les Beaux Jours
Entrée libre dans la limite des places disponibles
vendredi 18 novembre 2016 à 19h

« Voir ça - ça Voir » de Olivier Taïeb, 2016, 52’
[Cinéma]

Illustration de « Voir ça - ça Voir » de Olivier Taïeb, 2016, 52’

Lorsque Vincent Corpet commence à peindre, dans les années quatre vingt, on ne prête aucun avenir à la peinture, considérée comme une pratique périmée. Ce documentaire est le portrait intimiste d’un artiste sans concession, dont la création replace sans cesse l'art pictural au cœur des enjeux de l'art contemporain.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Cette première projection publique, en présence du réalisateur et de Vincent Corpet, précèdera la performance de celui-ci les 1er octobre et 19 novembre au Musée des Beaux-Arts ainsi que les 2 octobre et 20 novembre au MAMCS.


mardi 22 novembre 2016 à 19h

« Même la lune tangue » de Christiane Geoffroy, 2016, 53’
[Cinéma]

Illustration de « Même la lune tangue » de Christiane Geoffroy, 2016, 53’

« Au cours de mon voyage dans l’archipel des Kerguelen en terres subantarctiques, j’ai rédigé un journal de bord qui retrace mes réflexions et archivé des images et des sons. En rentrant en métropole,  j’ai repris ces matériaux textuels, visuels et sonores pour tenter de transmettre mon expérience ».

En partenariat avec Vidéo les Beaux Jours
Entrée libre dans la limite des places disponibles
mardi 29 novembre 2016 à 19h

« Aragon, le roman de Matisse » de Richard Dindo, 2003, 52’
[Cinéma]

Illustration de « Aragon, le roman de Matisse » de Richard Dindo, 2003, 52’

Cycle "Filmer les arts"

Richard Dindo raconte Matisse à travers des textes d’Aragon, venu le voir en zone libre en 1941. On découvre les  dessins de l’artiste,  les photos de ses modèles, ses ateliers, les jardins, la mer. Le montage établit un rapport fluide entre les textes, lus par Jacques Weber, et tous ces matériaux.

En partenariat avec Vidéo les Beaux Jours
Entrée libre dans la limite des places disponibles
mardi 13 décembre 2016 à 19h

« Cogitore / Baudillon »
[Cinéma]

Illustration de « Cogitore / Baudillon »

« Bielutine, dans le jardin du temps » de Clément Cogitoire, 2011, 36’
Reclus dans leur appartement, Ely et Nina Bielutine veillent sur une importante collection d'art de la Renaissance.
 
« Les sidérantes » de Christine Baudillon, 1999, 27'
Le spectateur est invité à une plongée fantasmatique dans l'univers de Madeleine Millot-Durrenberger,  collectionneuse.
 
En partenariat avec Vidéo Les Beaux Jours
Entrée libre dans la limite des places disponibles
jeudi 15 décembre 2016 à 19h

« Gilles A. Tiberghien, extension du domaine de l’art » de Pascale Bouhénic et Marianne Alphant, 2014, 42’
[Cinéma]

Cycle "Un Oeil, une histoire"

Ecouter Gilles Tiberghien, spécialiste du Land Art, c’est accéder d’emblée à la singularité de son travail : les objets qui ont suscité sa réflexion ne se trouvent pas uniquement dans les musées mais à l’extérieur. On le suit dans ses pérégrinations spatiales, du désert du Nevada aux spectacles de Bob Wilson ou aux jeux sur la perspective de Paolo Uccello… Le film explore sa philosophie de « terrain», spatiale et sensorielle autant qu’esthétique.

Rencontre après la projection avec Gilles Tiberghien, Pascale Bouhénic et Régis Durand, critique d’art.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.