Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Collection photographique
Musées >> MAMCS >> Collections >> Collection photographique

La Collection photographique, initialement conservée au Cabinet des Estampes et des Dessins, a tout naturellement pris sa place au Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg. Elle repose principalement sur deux fonds importants :

Le fonds Charles Winter (1821-1904), donné par sa fille dans les années 1920, compte des œuvres remarquables. Pour les alsaciens, le photographe strasbourgeois est avant tout le photographe de la ville, celui qui a dressé l'inventaire du mobilier urbain avant qu'il ne disparaisse ou se transforme à jamais. Mais c'est aussi un auteur dont les images, comme le daguerréotype de l'intérieur de son atelier ou les ouvriers sur le pont de chemin de fer sur le Rhin, dépassent largement les frontières régionales et sont internationalement reconnues comme des œuvres majeures de l'histoire de la photographie.

Le deuxième fonds important est celui de la photographe strasbourgeoise, d'origine Suisse, Jacqueline Rau (1901-1994) qui a légué toute son œuvre au MAMCS en 1992. Elle s'inscrit en artiste autodidacte, dans la lignée des photographes qui participent à la révolution visuelle dans les années 30. Ses photographies prennent place auprès de celles d'autres artistes comme Laure Albin-Guillot (1879-1962), également présente dans les collections.

Un fonds enrichi par les collections du XXe siècle

Au tournant du XIXe siècle, une collection de première importance des œuvres du photographe Eadweard Muybridge (1830-1904) Animal Locomotion introduisent une rupture avec la photographie du XIXe siècle et annoncent une nouvelle approche visuelle qui trouve son aboutissement avec les nouveaux courants qui émergent un peu plus tard, le Futurisme, le Cubisme et l'Abstraction ou le Surréalisme.

Le début du XXe siècle est localement représenté par Jules Arnold (1887-1958) qui, dans la ligne du courant Pictorialiste produit des œuvres en utilisant diverses techniques comme la gomme bichromatée. Ces images furent présentées à l'exposition de photographies de 1906 au Palais Rohan. Mais les œuvres les plus importantes de ce courant esthétique sont les photographies de Constant Puyo (1854-1933), chef de file et théoricien du mouvement Pictorialiste.

Les acquisitions contemporaines depuis l'ouverture du MAMCS en 1998 ont permis la constitution d'une collection de jeunes artistes (Laurence Demaison-née en 1965- ou Yannick Demmerle-né en 1969 ) que leur talent place auprès d'autres artistes plus confirmés comme Joël-Peter Witkin (né en 1939), qui rend un vibrant hommage à son illustre prédécesseur, Charles Winter avec une de ses œuvres les plus importantes, L'atelier de Winter.

D'autres acquisitions incluent des travaux de Patrick Bailly-Maître-Grand, (don de l'artiste au musée en 2001), Jean Luc Moulène, Pierre Molinier ou Elina Brotherus. La collection contemporaine poursuit son enrichissement par l'acquisition ponctuelle d'œuvres importantes et par de nombreux dons d'artistes.

Pour consulter une partie de la collection photographique en ligne, cliquez ici