Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Actualité en une
Actualité en une
Location d'espaces
 

Une journée autour des Serments de Strasbourg

[Actualité | Musée Historique]

Une journée d’étude est organisée autour des Serments de Strasbourg le 1er décembre à l’Auditorium des Musées (MAMCS) de 14h à 17h :

 

Strasbourg à l’époque carolingienne

Par Jean-Jacques Schwien, maître de conférences en archéologie à l’Université de Strasbourg.

En introduction à ce séminaire,  Jean-Jacques Schwien dresse un état des connaissances sur  Strateburgum aux alentours de 842,  grâce aux fouilles archéologiques et propose des hypothèses sur la localisation de la prestation des Serments.

 

Les Serments de Strasbourg au regard de l’histoire

Par Georges Bischoff, professeur d’histoire, directeur de l’institut d’histoire médiévale.

Acte de naissance de deux langues, traité européen avant la lettre,  moment de mémoire ou non-événement, la rencontre de Charles le Chauve et de Louis le Germanique est un objet d'histoire au sens où l'entendait Marc Bloch. Son actualité s'inscrit dans la longue durée, donnant lieu à des relectures partisanes et des contresens.

 

L’écriture des Serments et le contexte culturel

Par Laurent Naas, conservateur de la Bibliothèque humaniste de Sélestat.

Les IXe et Xe siècles furent marqués par un essor certain des lettres et de la pensée à travers l’empire carolingien, tant dans l’entourage proche des souverains qu’à travers l’Empire. Cet âge d’or fut également porté par les scriptoria monastiques, ainsi que par certains membres de la haute noblesse. C’est dans ce contexte particulièrement favorable, dont les retombées, notamment dans le domaine de la philologie, sont encore tangibles de nos jours, qu’il importe de resituer la rédaction des Serments de Strasbourg.

 

Une conférence de Claude Hagège viendra clôturer cette journée consacrée aux Serments de Strasbourg. Elle se tiendra au Palais Rohan, salle du Synode à 18h. Claude Hagège, linguiste et professeur au Collège de France, présentera au cours de cette conférence les Serments de Strasbourg comme acte de naissance du français en tant que langue écrite.

Eminent linguiste, Claude Hagège a vécu dès son enfance dans un milieu propice à la découverte de nombreuses langues. Ses études (École Normale Supérieure) ainsi que l'influence de grands maîtres tels que E. Benveniste, A. Martinet, L. Renou et M. Cohen devaient orienter cette vocation sur la voie de l'étude théorique et du maniement des langues les plus diverses (arabe, hongrois, hébreu, russe, hindi, peul, japonais, etc ).
Il est apparu par la suite que l'étude des langues et l'enseignement de la linguistique ne pouvaient se passer d'une approche in situ, d'où une série de missions à l'étranger : Afrique sub-saharienne, Extrême-Orient, Europe occidentale, Réserves Indiennes d'Amérique du Nord, monde arabophone, Iles de Micronésie, etc., qui n'exclut pas les recherches sur les parlers régionaux.

De tous ces travaux, Claude Hagège a retiré une conscience aiguë de la variété et de la diversité du fait linguistique. Professeur au Collège de France depuis 1982, il s’attache à mettre en évidence les propriétés communes des langues, lier les traits généraux et la recherche typologique. Dans ses travaux les plus récents, il s'est efforcé de construire un modèle théorique rendant compte de la relation entre l'homme et le langage.

 

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles