Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Actualité en une
Actualité en une

 

Tomi s’amuse

[Exposition | Musée Tomi Ungerer]
16|11|2012-01|04|2013
Illustration de Tomi s’amuse

16 novembre 2012 – 1er avril 2013

« Si j’ai collectionné des jouets, c’était pour m’amuser, et les amuser… » (Tomi Ungerer)

Tomi Ungerer a été un collectionneur passionné de jeux et de jouets et a constitué au gré de ses coups de cœur un univers plein de fantaisie, qui reflète l’insatiable curiosité de son auteur. Pour découvrir cette collection d’artiste qui fait partie du fonds du Musée Tomi Ungerer, un parcours d’environ 120 pièces est proposé. Les jouets mécaniques, les jeux de papier, l’imagerie, les jouets scientifiques, et d’autres encore, s’y côtoient sans hiérarchie : on y croise aussi bien le cuirassé Oregon, pièce prestigieuse entre toutes, et le Singe Dessinateur – résultat d’un astucieux bricolage de l’artiste – que de modestes joujoux usagés, simples témoins de leur temps. 

La collection trouve un écho parfois inattendu dans l’œuvre du dessinateur. Certaines de ses pièces sont même devenues des motifs iconographiques à part entière : c’est ainsi que des jouets mécaniques ont été représentés à l’identique, ou détournés avec malice de leur fonction initiale dans des livres pour enfants. L’une des scènes de son célèbre album pour la jeunesse Jean de la Lune a pu être été reconstituée, le temps de l’exposition, avec les jouets de la collection qui y ont été graphiquement transposés. L’œuvre pour adultes de Tomi Ungerer révèle des relations étroites avec l’univers du jeu. Jamais exposée, une série de dessins réalisée pour le groupe français de réassurance Scor où l’on retrouve des motifs de dominos, de jeux de construction et de puzzles, est très représentative à cet égard. Certains thèmes de la collection, le grotesque, le cirque et le théâtre, la satire américaine, les métiers, les inventions scientifiques, entre autres, sont aisément repérables dans l’œuvre graphique. Un autre volet ludique est constitué par des projets de jeux de différentes natures, cartes à jouer, cerfs-volants, jeux de société, ou encore érotiques, qu’il a dessinés, ainsi que par plusieurs abécédaires illustrés, restés inédits pour la plupart. Entre la collection de jouets et l’œuvre se sont peu à peu tissés des liens qui révèlent la personnalité à multiples facettes du dessinateur.

Sur une proposition du collectif Central Vapeur et en hommage à Tomi Ungerer, « Tomi de haut en bas » présente des œuvres de différents artistes actuels venus d’horizons graphiques divers, dont on pourra suivre le fil au gré des vitrines et des étages du musée.

Commissariat : Thérèse Willer, conservatrice du musée et Martine Debaene, coordinatrice service éducatif des musées.

Le Musée Tomi Ungerer- Centre international de l’Illustration bénéficie du soutien d’ES - Electricité de Strasbourg.

En partenariat avec la Haute Ecole des Arts du Rhin*. 

*« De Babar à Tomi Ungerer : histoires d’abécédaires », une application pour tablette tactile. Ce projet a été développé en 2012 dans le cadre d'une collaboration avec des étudiants de la Haute école des arts du Rhin, à l'initiative et sous la responsabilité de Thérèse Willer, André Bihler, Oh Eun Lee, et Olivier Poncer.  La version présentée a été finalisée par des étudiants de l'atelier de didactique visuelle avec Digital Publishing d'Adobe.