Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Actualité en une
Actualité en une
Location d'espaces
 

Nouveaux horizons

[Actualité | Musée d’Art Moderne et Contemporain]

A partir du 13 octobre 2012

En proposant un nouvel accrochage de ses collections contemporaines, le Musée d’Art moderne et contemporain invite à porter un regard actualisé sur ses œuvres majeures, confrontées à de récentes acquisitions et de nouveaux dépôts. Avec une architecture résolument ouverte et des espaces simplifiés conçus par Richard Klein, des rapprochements inattendus ont été rendus possibles, bousculant par endroits la stricte chronologie pour privilégier des approches thématiques ou faire émerger des problématiques sociétales. Ainsi une installation monumentale de Nam June Paik (Mac Ever’s, 1989-1991) ouvre le nouveau parcours pour interroger, avec les Nouveaux Réalistes, Bertrand Lavier et Didier Vermeiren les modalités d’un usage critique de l’objet domestique. Les oeuvres de Daniel Buren, Niele Toroni, Daniel Dezeuze témoignent quant à elles des débats de la fin des années 1960 sur la disparition de la peinture.

La fin des utopies constitue un autre thème de cet accrochage. En convoquant des oeuvres d’artistes des deux générations qui ont connu l’édification et la chute du mur de Berlin, de Baselitz à Damien Deroubaix, on découvre les formes d’une culture alternative puisant dans l’imagerie populaire. D’autres encore détournent les objets de la banalité de leur usage marchand, comme le groupe Untel qui reproduit un grand magasin (Vie quotidienne, 1977) au contenu éminemment politique et subversif. Les nouveaux moyens de communication de masse sont au coeur des interrogations plus récentes. Les vues d’engins de guerre du groupe d’artistes russe BlueSoup évoquent en effet le fonctionnement répétitif et l’imagerie banalisée des jeux vidéos de guerre. À l’opposé, c’est avec un certain humour teinté d’ironie qu’un Wim Delvoye déplace les codes publicitaires. D’autres artistes, comme

Alain Séchas ou Richard Fauguet puisent quant à eux dans le registre de la culture populaire pour montrer une réalité parfois incertaine.

Artistes présentés : Arman, Daniel Buren, César, Anthony Cragg, Gérard Deschamps, Daniel Dezeuze, Raymond Hains, Alexei Kallima, Bertrand Lavier, Nam June Paik, Martial Raysse, Claude Rutault, Niki de Saint Phalle, Jean Tinguely, Niele Toroni, Didier Vermeiren, Michel Aubry, Donald Baechler, Georg Baselitz, Damien Deroubaix, Jörg Immendorff, Markus Lupertz, Jonathan Messe, Bjarne Melgaard, Albert Oehlen, A.R.Penck, Gilles Aillaud, Patrick Caulfield, Peter Klasen, Groupe Untel, Sylvie Blocher, BlueSoup, Richard Deacon, Wim Delvoye, Sylvie Fajfrowska, Richard Fauguet, Georg Herold, Carlos Kusnir, Anatoly Osmolovsky, Ugo Rondinone, Alain Séchas, Wiliam Wegman.

 

Vue de la salle d’exposition. Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg ©Mathieu Bertola