Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Actualité en une
Actualité en une
Location d'espaces
 

Annette Messager

[Exposition | Musée d’Art Moderne et Contemporain]
13|10|2012-03|02|2013

Le Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg propose, du 13 octobre 2012 au 3 février 2013, la première exposition consacrée à l’artiste dans un musée français depuis la grande rétrospective qui s’est tenue en 2007 au Centre Pompidou. Sous le titre Continents noirs, l’exposition réunit des œuvres réalisées entre 2010 et 2012, dont la plupart font l’objet d’une première présentation publique.

 

 

Artiste majeure de la scène contemporaine internationale, Annette Messager, née en 1943, a reçu en 2005 le Lion d’Or de la Biennale de Venise, où elle représentait la France.

Annette Messager crée, depuis le début des années 1970, une œuvre singulière dans laquelle se mêlent, sur le mode de la collection, du bricolage et du jeu, des éléments de différentes natures, tels photographies, dessins, broderies, objets manufacturés, animaux naturalisés. Son univers, empreint d’humour, qui témoigne d’une fascination pour l’art brut, célèbre la femme dans son quotidien le plus banal, tout en traquant le monde à travers ses vestiges, à la manière d’un ethnologue.

À partir de 2001, l’artiste crée de grandes et sombres installations animées par d’inquiétantes mécaniques, qui mettent en scène des corps fragmentés ou disloqués, métaphores de déchirements existentiels ; elles empruntent à l’univers du théâtre, du cinéma expressionniste ainsi que du conte populaire, comme Casino, l’installation en 3 temps réalisée à l’occasion de la Biennale de Venise, dont le pantin Pinocchio était le fil rouge.

Dans ses œuvres les plus récentes, Annette Messager nous livre un monde à la  noirceur cataclysmique ; un monde  pétrifié, carbonisé, un univers urbain d’après la catastrophe, dont les résidus miniaturisés flottent, agglutinés en des sortes d’îlots volants,  ou  semblent étouffer ce qu’il reste de vie sur la planète terre. Lointainement inspirée de l’univers de Swift dans ses Voyages de Gulliver,  elle explore ici un registre relevant du fantastique ou de la science fiction, pour mettre en scène les pathologies du monde contemporain, en une manière de conte philosophique ou de fable politique. L’esprit de jeu et de dérision qui lui sont familiers allègent la gravité de son propos, tenant à distance l’effroi par l’évocation du monde de l’enfance.

Le parcours de l’exposition, élaboré dans un dialogue étroit avec l’artiste, inclut une vingtaine d’œuvres, monumentales pour trois d’entre elles, ou de format plus modeste, comme écritures en filet de pêche, objets sculpturaux et dessins.

 

Annette Messager, Motion-Emotion, 2011-2012, 20 éléments, technique mixtes ; ventilateurs, dimensions variables et Annette Messager, Les 7 balais, 2011, 7 balais, 7 masques, 114 x 197 x65 cm.
Courtesy de l’artiste et Marian Goodman Gallery, Paris/New-York. Coll. de l’artiste. ADAGP 2012. Photos Mathieu Bertola/ Musées de Ville de Strasbourg
 

Commissaire : Joëlle Pijaudier-Cabot, Conservatrice du patrimoine, Directrice des Musées de la Ville de Strasbourg

Plus:

- Connaître la programmation des visites individuelles 
- Télécharger les documents d'aide à la visite