Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Actualité en une
Actualité en une
Location d'espaces
 

Le zoo de Tomi Ungerer

[Exposition | Musée Tomi Ungerer]
13|07|2012-11|11|2012
Illustration de Le zoo de Tomi Ungerer

Du dessin d’observation à l’affiche publicitaire en passant par les dessins satiriques et pour enfants et les sculptures-assemblages, « Le zoo de Tomi Ungerer » se propose d’explorer le thème du bestiaire dans un parcours regroupant une centaine d’œuvres de l’artiste.

Tomi Ungerer s’est intéressé au monde animal dès ses années de jeunesse en observant et en dessinant les oiseaux de la forêt vosgienne, puis a renoué dans les années 1970 avec le dessin d’après nature en « croquant » les animaux domestiques et sauvages de la Nouvelle-Écosse où il habitait. Mais c’est aussi un thème qui perdure dans tous les autres genres de son œuvre. Certains motifs émergent, comme celui de l’animal humanisé, thème majeur du genre satirique. Ce même motif a notamment été utilisé dans une série réalisée par l’éditeur Domberger, ainsi que par J-J Grandville qui a fut l’un des premiers à l’utiliser comme arme de critique sociale. Dans le livre Amnesty Animal, la satire, appuyée par un trait percutant, prend une tournure politique pour dénoncer les sévices infligés aux animaux.

Des techniques très diverses, crayon, lavis d’encres de couleur, gouache, collage, matériel de récupération, ont été mises à contribution et associées pour créer un monde animal, tantôt réaliste, tantôt fantaisiste: « Quand je dessine les animaux, mon crayon est le fusil du chasseur ; et ma plume, la seringue du savant tentant ses expériences. », rappelle avec humour Tomi Ungerer.

 

Tomi Ungerer, Der kleine Unterschied, vers 1979
Reproduction offset © Diogenes Verlag AG Zurich \ Tomi Ungerer
Photo: Musées de la Ville de Strasbourg / M. Bertola