Musées de Strasbourg
Illustration de la page : Actualité en une
Actualité en une
Location d'espaces
 

Un art de l’illusion

[Exposition | Musée Archéologique]
20|04|2012-31|08|2013
Illustration de Un art de l’illusion

Les peintures murales gallo-romaines sont de retour !

La collection du Musée Archéologique - la plus importante en Alsace - a fait l'objet durant trois ans d'une vaste campagne d'étude, d'analyse et de restauration. Cette vaste opération a été réalisée par l'association Pro Pictura Antiqua, établie à Soissons et spécialisée dans la restauration des peintures murales antiques, en collaboration avec des chercheurs du CNRS et des universitaires spécialistes des peintures antiques.

Ce travail a permis de reprendre la totalité des restaurations anciennes datant du début du XXe siècle et, après étude iconographique et technique détaillée, de traiter selon les normes les plus actuelles de restauration et de conservation préventive l'ensemble de la collection de peintures murales du Musée Archéologique. L'exposition se propose de mettre en valeur les étapes successives et les techniques de restauration utilisées et de dresser le bilan complet des études scientifiques réalisées. L'accent est mis aussi sur l'iconographie spécifique des fresques strasbourgeoises, dans une province-frontière de l'Empire, et sur les relations qu'elles entretiennent avec les thèmes de la propagande impériale romaine, à travers la mise en scène des mythes fondateurs de Rome. Les matériaux et pigments employés seront abordés de façon pédagogique pour mieux comprendre les techniques employées par les fresquistes antiques.

Une petite section est consacrée également aux fresques strasbourgeoises profanes du Moyen Âge et de la Renaissance, sans oublier un clin d'œil contemporain, avec la présentation des « fragments de fresques » créés par l'artiste mulhousien Bernard Latuner, qui explore et revisite depuis de nombreuses années les thèmes et les codes chers au peplum.